Qu’est-ce que la fondation superficielle?

L’éponyme fondation superficielle vient du fait que la profondeur de celles-ci n’excédant pas plus de 3 mètres de profondeur.

Ce type de fondation est beaucoup plus utilisé pour des constructions sur des terrains stables. Généralement, celles-ci ressemblent à des plots ou des semelles.

C’est le type de fondation que l’on retrouve le plus dans la plupart des habitations modernes.

Comment faire une fondation superficielle en béton?

Types de fondation superficielle

Il existe trois types de fondations superficielles : les semelles filantes, les semelles isolées, les radiers.

La semelle filante

Les semelles filantes sont les semelles qui sont continues. Ces semelles peuvent être utilisées de deux manières possibles à savoir, supporter plusieurs colonnes ou bien un mur porteur.

L’atout majeur de ces semelles superficielles est qu'elles sont mieux adaptées aux sols homogènes, car la surface de contact est plus importante.

La surface de contact étant plus importante, le risque de tassement différentiel est ainsi moindre.

La semelle isolée

Contrairement aux autres types de semelle, la semelle isolée est discontinue et n’est pas reliée à l’ensemble des fondations.

Elle prend très souvent le nom de « semelle ponctuelle », dû au fait de son utilisation pour les charges ponctuelles.

Il n’est pas indispensable que la charge tienne sur la semelle, le plus important étant que sa surface soit plus grande que celle de la structure supportée.

Les radiers

Plus adaptés aux sols de qualité peu fiable, les radiers permettent une bonne répartition des charges sur une surface plus grande du bâtiment.

C’est une fondation superficielle de type plateforme maçonné qui aura pour rôle de soutenir la future construction. Toutefois, le tassement de la construction doit être vérifié pour qu'un radier puisse être réalisé.

Cependant, cette technique s’avère plus efficace que toutes les autres techniques de fondation. Elle sert dans la construction des grands édifices comme les buildings, les bâtiments et les habitations résidentiels.

Plus facile à utiliser, le radier donne de bons résultats en termes de stabilité de l'assise de la construction. L’utilisation de radier est plus efficace et plus précise que les anciennes techniques de fondation.

Le prix d’une fondation superficielle

Les coûts des fondations dépendent de plusieurs facteurs, à savoir:

  • -la nature de votre terrain : les prix augmenteront ici avec la dureté du sol. Un terrain meuble est moins coûteux qu'une zone rocheuse.
  • La surface du sol à construire : plus le terrain est grand, plus le prix de la main d'œuvre augmente.
  • La forme de l’habitacle : les formes complexes (arrondies, figures extraordinaires…) requièrent plus de travail et de temps que les formes basiques (rectangle, carré…). Plus la forme finale prend du temps, plus les prix grimpent.
  • La présence ou non de sous sol, qui nécessite que l'on creuse le terrain. En effet, les terrains en pente, qui admettent directement des sous-sols pour les habitacles, sont plus avantageux que les terrains plats où il faudra encore plus creuser pour obtenir un sous-sol.
  • La présence de bâtiments tiers, à l'instar des boukarous, des serres, ou des chambres extérieures, augmente les coûts des travaux.
  • Le type de semelles : les semelles continues requièrent moins de travail que celles discontinues, et par conséquent moins d’argent.

En fonction de ces critères, l’on pourra déterminer le type et le coût des fondations. Cependant, le prix moyen pour creuser un mètre cube est de 150 euros.

Ces montants peuvent toutefois varier en fonction de la saison, de la région et du standing du technicien employé.

Importance de la fondation béton

Calcul du volume de béton

Cette opération consiste à déterminer la quantité exacte de béton qui sera coulé pour le projet de fondation. Ce volume s'exprime généralement en mètre cube.

Pour déterminer le volume de béton d’une semelle, vous pouvez:

Calculer le volume de béton, en supposant que la semelle soit parfaitement rectangulaire. Le volume sera calculé ici comme celui d'un pavé droit;

Rajouter un complément pour tenir compte des irrégularités (trous, pierres). En effet, il est possible que les trous ne soient pas complètement ras, ou qu'il y ait des espaces où le technicien a trop creusé.


Convertisseur en ligne

Longeur (en ml)
Largeur (en ml)
Epaissuer (en cm)

Result. Quantité en m3.

Comment réaliser la Fondation? (Etapes)

La préparation du terrain

Avant de couler les fondations, il faut au préalable:

  • Pratiquer le terrassement du terrain à l’aide d’une pelleteuse : pendant cette opération, l’aspect originel du terrain sera modifié. Les vides seront comblés et les espaces surélevés seront rabaissés. En terrassement, on effectue des remblais et des déblais. Grâce au terrassement, la construction finale sera très stable. Cela permet d’éviter les tassements, les glissements de terrain ou les effondrements de votre maison une fois construite.
  • Creuser les tranchées de fondation en fonction des plans de la maison. En effet, si les murs ont une géométrie circulaire, les fondations auront des formes circulaires. Il en est de même pour les autres formes.

Le ferraillage

Les fondations de toute construction doivent être en béton armé pour la solidité et une stabilité à toute épreuve. Ainsi, avant la pose des fondations artificielles, il faudra au préalable installer des armatures de métal.

On parle de ferraillage des fondations d’une construction.

La préparation des fondations

Le béton doit couvrir l’ensemble des armatures, mis à part celles verticales. Il est indispensable que le béton soit coulé de manière uniforme et qu’il recouvre l’ensemble de vos fondations.

Le béton sera coulé en une seule fois, il faudra donc bien calculer la quantité à utiliser. L’étalage du béton commence à l’un des angles de la tranchée, et se fait très rapidement pour que le béton ne sèche pas.

Après avoir laissé sécher le béton pendant une semaine, la construction de la bâtisse peut continuer.

Les fondations superficielles, contrairement à l'a priori que peut procurer leur nom, requièrent plutôt un travail très minutieux et délicat, à l'instar de toutes les tâches qui animent la construction d'une bâtisse.

C’est donc une étape de la construction à prendre très au sérieux.